J’ai repeint ma moto — voici comment j’ai fait

Une moto dont le look ne vous plait plus ? Voulez-vous changer la couleur, le design et le style de votre moto ? La tâche n’est pas toujours facile quand on veut le faire soi-même, bien que ce soit bien plus économique. Il n’y a pourtant rien de compliqué en réalité. Je l’ai fait pour ma moto et voici comment procéder facilement en 4 points.

S’assurer un bon équipement

Les produits de peinture pour moto peuvent s’avérer très toxiques et salissants. Il faut donc déjà commencer à se trouver un bon matériel de protection. Des gants en latex, une combinaison, un masque et une casquette suffiront. Pour les outils de travail, il vous faudra un compresseur (avec une cuve de 5O L et une puissance de 1.5 CV), un pistolet à gravité ou un aérographe, un déshumidificateur à ajouter au pistolet, une ponceuse électrique, des peintures spéciales carrosseries, un verre gradué, du papier de verre, une cale à poncer, une acétone, et des effaces rayures.

Bien faire le pistolage

Il est impératif de bien régler le pistolet. Commencez par régler la pression au compresseur sur 4 bars. Ensuite, régler la molette sur un niveau faible au prime abord pour augmenter progressivement après. Pour ce qui est du jet, laissez les oreilles du chapeau à l’horizontale.

Préparer chaque pièce avant peinture

Si vous ne préparez pas la pièce avant de peindre vous n’aurez pas le résultat que vous voulez. IL faudra commencer par faire un premier dégraissage, puis un ponçage appliqué avant de passer « l’apprêt ». C’est la première couche de peinture qui contrairement à son nom se met avant la peinture elle-même.

Bien appliquer la peinture

Il faut commencer par les bases mates à passer en deux couches. La première colore légèrement et la seconde recouvre entièrement la pièce. Ces peintures sont faciles à passer, mais il ne faut surtout pas les poncer. Ensuite, vous passez la peinture brillante et enfin vous ajoutez les motifs et le vernis. Vous n’avez plus qu’à faire les petites finitions, corriger les éventuelles imperfections et terminer avec du polish de finition à l’aide d’un chiffon doux.

SourceAerographe.info

A découvrir : Cet artiste http://defimedia.info/aerographie-yonni-goah-lart-au-bout-des-doigts

D’ailleurs si vous êtes moto mais aussi auto et que vous transporter un enfant en bas âge, alors je vous conseil de lire cet article sur le siège auto que l’on a fait hier.