Dans quel cas ne faut-il pas utiliser une plateforme vibrante ?

Loisirs

Si la plateforme vibrante est très efficace, il faut reconnaître que tout le monde ne peut l’utiliser. Son utilisation requiert une bonne condition physique. Selon plusieurs médecins, les plateformes vibrantes ne doivent pas être utilisées dans le cas de certaines pathologies et maladies qui fragilisent la résistance intrinsèque de votre organisme.

Par ailleurs, les contre-indications d’une plateforme vibrante sont de deux ordres : les contre-indications relatives et les contre-indications absolues. Vouliez-vous essayer une plateforme vibrante sans avoir une idée vague des contre-indications ? Ne vous inquiétez pas, on vous dit tout dans cet article.

Contre-indications relatives

Contre-indications relatives

Il s’agit des cas où l’avis du médecin est requis avant une utilisation probable ou non de la plateforme vibrante. Les contre-indications relatives se retrouvent dans les cas où il existe chez le particulier des signes tels que :

  • les acouphènes ;
  • l’artérite ;
  • l’arthrose et rhumatisme articulaire ;
  • les calculs biliaires et rénaux ;
  • la cataracte ;
  • les cicatrices post-opératoires ;
  • la créatine ;
  • la cystite ;
  • le décollement de la plèvre ;
  • le décollement de rétine ;
  • le diabète sucré sévère ;
  • les douleurs dorsales chroniques résultantes d’une fracture, des pathologies des disques ;
  • l’emphysème pulmonaire ;
  • le glaucome oculaire ;
  • la hernie inguinale ou autre affection du dos ;
  • les implants de la hanche ou du genou, pacemaker, ou implants neuronaux, cochléaires, prothèse de valve cardiaque, endoprothèse récente ;
  • l’insuffisance veineuse avec ulcère crural ;
  • lombosciatique hyperalgique ;
  • la maladie de Parkinson ;
  • la micro fêlure osseuse ;
  • la myélopathie cervicarthrosique ;
  • l’œdème lymphatique ;
  • les problèmes ou troubles cardiaques ;
  • la polyarthrite rhumatoïde aigüe ;
  • la prise de diluants sanguins ;
  • les plaques d’athérome ;
  • la radiothérapie ;
  • spondylolisthésis ;
  • le trouble de circulation artérielle ;
  • les troubles des mouvements ;
  • Varices ;

Contre-indications absolues

Contre-indications absolues

Lorsque vous présentez l’une des situations listées ci-dessous, l’utilisation de la plateforme vibrante est totalement proscrite. On note :

  • un accouchement ;
  • l’allaitement ;
  • un anévrisme ;
  • l’artériosclérose fémorale ;
  • l’arthropathie ou arthrose aiguë ;
  • l’épilepsie ;
  • les étourdissements ou vertiges de position ;
  • la grossesse ;
  • l’hypertension à l’effort non régulée par des médicaments ;
  • les implants dans la colonne vertébrale ;
  • l’infarctus aigu du myocarde ;
  • l’inflammation aiguë ;
  • l’ostéoporose sévère avec pathologies dégénératives ;
  • le prolapsus du colutérin ;
  • les plaies récentes issues d’une intervention ou non ;
  • les pathologies aiguës des disques vertébraux ;
  • les sciatalgies ;
  • les tumeurs.

Rappelons que la liste des maladies et/ou pathologies citées dans les contre-indications relatives ou absolument est non-exhaustive. Avant d’entamer toutes activités physiques impliquant les plateformes vibrantes, il est impératif de consulter un médecin. Après des examens minutieux, ce dernier sera en mesure de vous dire si vous êtes aptes ou non à l’utilisation la machine – et en cas positif, voici les modèles que je vous conseille. Vous pourrez alors débuter votre programme en toute quiétude. Vous savez dès à présent quelles sont les précautions à prendre avant l’utilisation d’une plateforme vibrante. Être prédisposé à certaines maladies qui fragilisent la résistance intrinsèque de votre organisme ne vous permet pas de faire usage d’un tel appareil. Si vous avez des doutes quant à votre état de santé, consultez votre médecin traitant. Prenez votre santé au sérieux - lire aussi : Quels sont les appareils de base pour ouvrir une salle de gym ?