Quelle autonomie avec mon moteur électrique ?

moteur bateau electrique
Loisirs

L’autonomie du moteur électrique dépend de plusieurs paramètres. Il faut savoir calculer cette autonomie selon les matériels à disposition et la manière d’exploiter la machine, surtout s’il s’agit d’un moteur électrique installé sur un bateau.

Pour trouvez des moteurs à bateau à petit prix cliquez ici

Les connaissances élémentaires pour maîtriser l’autonomie

Il faut savoir que le poids du bateau et ses occupants est le premier paramètre qui détermine l’autonomie, et puis la vitesse. Il s’agit aussi de considérer les conditions climatiques car le vent peut aider le moteur électrique à travailler un peu moins pour avancer. La diminution de l’accélération du moteur électrique, seulement d’un demi-nœud, résulte sur l’autonomie. En effet, la connaissance minimum en propulsion et en calcul d’autonomie est indispensable conjugué avec le mode de vie à bord.

Le navigateur doit au moins connaître la puissance de sa batterie et son type ainsi que le courant consommé par le moteur électrique de son bateau avant d’aller s’aventurer. Il ne s’agit pas de réciter gauchement qu’une batterie de 45Ah peut durer 3 heures de temps comme autonomie. D’autres paramètres peuvent allonger cette durée sinon l’écourter. Par exemple le cas d’une propulsion électrique, il est possible transformer l’énergie mécanique en énergie électrique en utilisant un alternateur, et par la suite l’énergie électrique est utilisée pour la propulsion, et pourquoi pas pour les autres besoins tels que l’éclairage, la cuisson à bord ? L’autonomie est allongée probablement.

La corrélation batterie/autonomie d’un moteur électrique

Il est quasi impossible de parler de moteur électrique sans se pencher à l’autonomie. Alors que l’autonomie d’un moteur électrique dépend en grande partie de la batterie. La puissance du moteur tout seule ne permet pas d’aller plus loin si la batterie est faible, non entretenue, mal chargée, non conforme au moteur électrique, etc.

Il est impératif de bien déterminer l’usage courant du moteur électrique avant de choisir la batterie qui convient. En tout cas, la consommation du moteur dépend de la vitesse, de l’exploitation à l’optimum du courant d’air, du poids et du mode de vie des occupants. Après avoir bien posé ces paramètres, il est probable d’avoir besoin d’une batterie supplémentaire à bord au cas où l’autonomie est réduite par rapport à l’usage normal. La théorie  de calcul : autonomie (en heure et minutes) = Puissance de la batterie en Ah / Courant consommé (Ampère) n’est plus valable systématiquement.

N’hésitez pas à voir l’article de test pour pouvoir vous aidez à choisir le moteur de bateau qui vous convient

Mode de calcul de l’autonomie et le choix de batterie

Pour le choix, tout d’abord il faut se référer à la technologie de la batterie (à charge lente ou marine). En tout cas, quelle que soit la technologie, tout dépend de l’entretien et du respect du manuel d’utilisation et surtout de la correspondance avec le moteur électrique. Néanmoins, il faut se fier à la puissance de la batterie qui est exprimée en Ah, c’est-à-dire l’Ampère x heure. Par exemple une batterie de 120 Ah peut délivrer un courant maximal de 120 Ampère en une heure de temps.

Pour le calcul de l’autonomie du moteur électrique, il s’agit de donner tout de suite un exemple. Un moteur électrique de 60Lbs consomme 100A à vitesse maximale est alimenté par une batterie 120Ah. Autonomie = 120Ah/100A= 1,2H ou  effectivement 1 heure 12 minutes.

Si le navigateur réduit sa vitesse, l’autonomie peut augmenter. Si le vent est clément, l’autonomie peut être plus importante. Néanmoins, les autres paramètres comme le poids et les autres utilisations de courant électrique à bord influent l’autonomie.

A lire aussi : Scanner portable pourquoi en avoir un