Pourquoi la Thaïlande est autant portée par la boxe ?

boxe thaï
Loisirs

Les arts martiaux sont des techniques de combat qui permettent généralement de se défendre contre des agressions ou des attaques. Ce sont des disciplines sportives à part entière qui possèdent chacune leurs particularités. Ces techniques de combat représentent pour certaines sociétés une véritable tradition, un outil qui entre dans leur histoire.

La Thaïlande est un pays très connu pour ces différents styles de combats. Ces activités y sont très développées, mais surtout respectées. Il n’y a en effet pas d’histoire de la Thaïlande sans boxe. Pourquoi la boxe représente-t-elle autant pour la culture thaïlandaise ? Quelles sont les boxes de Thaïlande et quels sont ces principes ?

La boxe dans l’histoire de la Thaïlande

Il existe plusieurs moyens de vivre ou de rendre des cultes dans les régions et les époques. La Thaïlande est un pays où les arts martiaux se sont incrustés depuis des lustres maintenant et qui continue de pérenniser cette pratique. La boxe thaïe est très pratiquée et adulée en Thaïlande pour sa beauté et son attrait culturel.

Elle dispose de certaines règles et de certains principes. Même si pendant longtemps les Occidentaux voyaient cette boxe comme un peu barbare elle est aujourd’hui accepter et contempler de par le monde pour sa beauté.

boxe thaï

La boxe thaïe permet l’utilisation de toutes les parties du corps pour se battre. En plus des mains pour la boxe anglaise, des pieds qui s’ajoutent en boxe française, les coudes et les genoux sont des armes pour attaquer l’adversaire. Elles sont même fréquemment utilisées, car les coups qu’ils donnent ont une grande puissance.

La boxe pratiquée en Thaïlande

La boxe thaïe est pratiquée par catégorie de poids, de grade ou d’âge. Ces catégories permettent d’avoir des combats équilibrés. Pour pratiquer cette boxe, il faut un minimum d’équipement à savoir les bandages, les gants, les casques, de protection, les protège-dents ou encore les casques de protection. En boxe thaïe, les combattants n’ont pas le droit d’attaquer un adversaire au sol ou de lui porter des coups à des endroits sensibles comme les parties génitales.

A lire aussi

Le budget à prévoir pour un mois de vacances en Thaïlande.